Mon cours en design intérieur

Bonjour tout le monde!

Aujourd’hui, j’avais envie de vous parler de mon cours en design intérieur. Je reçois beaucoup de questions à savoir pourquoi je fais ce cours et où je le fais, si je suis satisfaite, etc. J’espère donc répondre au plus de questions possibles à travers cet article.

Pourquoi un cours en design?

J’ai toujours aimé la déco, l’architecture et tout ce qui est en lien avec la maison, l’art de vivre, etc. Je suis une homebody, une vraie. Mes amies pourraient sûrement vous dire que je suis une ermite. J’aime être à la maison, c’est là où je me sens le mieux et j’aime surtout faire en sorte que ma famille et moi s’y sentions bien. J’aime créer des ambiances et faire des petits changements au gré des saisons.

Nous avons bâti notre première maison fin 2018 pour aménager en avril 2019. À ce moment, je venais tout juste de donner naissance à ma fille et la vie allait vite. Je n’ai pas pris autant de temps que je l’aurais voulu pour faire tous les choix de matériaux et du reste, mais nous sommes très fiers du chez nous que nous nous sommes créé, Sam et moi. Depuis ce moment, je crois que les questions que je reçois le plus sur ma maison sont : quels matériaux nous avons pris pour faire notre foyer, d’où viennent mes rideaux, etc. J’ai même eu des demandes pour avoir le plan de notre maison… Mais c’est un plan qu’on a fait faire sur mesure avec une architecte, donc on ne le partage pas. Si ça avait été un modèle de maison (de chez Maison Drummond, par exemple), je vous l’aurais partagé avec le plus grand des plaisirs.

Comme je vous disais plus récemment, j’avais envie de nouveaux défis côté carrière… Je me suis questionné quand même longtemps à savoir ce que j’aimerais faire de nouveau, tout en pouvant rester à mon compte et continuer d’entretenir mes médias sociaux, car j’aime réellement pouvoir échanger avec vous. Un matin, j’ai eu un flash! Pourquoi pas un cours en design intérieur? J’ai donc contacté une conseillère en orientation pour qu’on regarde ensemble si c’était quelque chose qui me conviendrait et quelles étaient mes options de cours. Je voulais absolument faire la formation à distance pour pouvoir avoir plus de flexibilité au niveau de l’horaire. Et je suis vraiment contente d’avoir fait ce choix, puisque qu’avec la COVID, je ne sais pas comment j’aurais pu aller à l’école chaque jour avec mes filles qui ont manqué beaucoup de jours de garderie… [J’en profite pour lever mon chapeau à tous les parents qui jonglent avec différentes occupations pendant cette période particulière!] Bref, après avoir fait mes recherches auprès de quelques programmes, j’ai arrêté mon choix sur l’AEC du Collège LaSalle. Bien honnêtement, le prix du cours m’a fait remettre tout ça en question, mais j’avais entendu de bons commentaires et la formation est reconnue.

La formation

Je m’apprête à entamer ma dernière et quatrième session en continu. C’est 16 mois au total, donc si vous faites le cours, vous aurez une session d’été. J’attendais d’en avoir fait un peu plus de la moitié pour vous donner un avis juste. Sur le site, on indique que c’est 13 heures de cours par semaine, mais j’ai trouvé que c’était souvent plus dans mon cas. Au début de la session, avant que les travaux ne soient lancés, c’est assez relax. Par contre, les travaux sont longs et en fin de session, je ne fais pratiquement que ça de mes journées. J’ai trouvé ça exigeant, surtout les fins de session justement. Très intéressant et complet par contre, j’apprends tellement de choses que je n’aurais jamais pensé apprendre en m’inscrivant dans ce cours. Une grosse partie de la formation est d’apprendre à faire des plans et dessins techniques avec Autocad et c’est très  »technique » en effet. Il n’y a pas vraiment de place à la créativité pour cette partie du travail. Au début, j’étais découragée car je pensais que ce serait plus facile que ça, mais maintenant que je maîtrise bien Autocad, je commence à m’amuser! J’ai eu un cours d’architecture à la session dernière et wow, le respect que j’ai pour les architectes a fait un bond! Je ne ferai pas le tour de tous les différents cours que j’ai eus, mais si vous voulez plus d’informations sur les cours offerts dans le programme, je vous suggère d’aller voir sur leur site, tout est clairement indiqué. J’ai réellement développé une passion en faisant ce cours (ou plutôt, développé une passion que j’avais déjà) en plus de me découvrir des aptitudes que je ne pensais même pas avoir. Je vous le dis en toute humilité, mais à l’aube de la fin de mon cours, je suis vraiment fière de l’avoir fait et je n’ai aucun regret. Même que je me dis parfois que j’aurais aimé en apprendre davantage; je crois quand même que ce cours était parfait pour ma situation. Si jamais c’est quelque chose qui vous intéresse, je vous inviterais à bien vous informer sur la différence entre décoration intérieure et design intérieur, car ce sont 2 cours différents.

Qu’est-ce qui s’en vient pour la suite?

Comme vous le savez peut-être, je ne suis pas du genre à dévoiler mes idées et projets avant que ce soit réalisé! Mais j’ai bien l’intention de vous emmener avec moi dans ce processus à travers mon compte Instagram @comme_cheznous. Je me servirai de cette plateforme pour vous montrer certains projets clients, mais aussi pour vous donner des trucs et conseils pour faire de votre chez vous, un endroit où vous vous sentirez réellement bien. Sam et moi avons aussi prévu faire quelques petites (ou devrais-je dire, mini) rénos; ce sont plutôt des améliorations dans la maison. Bref, je ne sais pas encore tout ce que l’avenir me réserve, mais je serais très heureuse de pouvoir le découvrir avec vous…

Si vous avez des questions, n’hésitez-pas à me les laisser en commentaire!

Alex

Bonne année!

Bonjour! Je suis on ne peut plus heureuse de vous retrouver aujourd’hui. J’adore le sentiment de nouveau départ qui vient avec la nouvelle année. J’ai pris les dernières semaines pour décrocher, faire un bilan de mon année 2021 et visualiser ce que je veux pour 2022. Avez-vous fait l’exercice? Je trouve que ça fait le plus grand bien de prendre le temps de déposer sur papier ses idées et constats en étant honnête avec soi-même. D’ailleurs, je me suis rendue compte que j’ai écrit ce même article de la nouvelle année à pareille date en 2021. Je me suis aussi rendue compte que j’avais été très peu active sur ce blog l’an dernier, faute de temps. Bref, j’avais envie de revenir, avec vous, sur l’année bien particulière et plutôt challengeante que fût 2021.

Vous aurez compris que 2021 fût une année riche en changements et émotions pour moi. Je me sentais (et me sens encore un petit peu à ce jour) vraiment à la croisée des chemins. Je dirais que c’est une année où plusieurs choses ont bougé car j’ai  »changé ». Je mets ce mot entre guillemets car je trouve ça simple et même un peu cliché dit comme ça, mais c’est profondément ce que j’ai vécu. En 2020, j’ai ouvert les yeux et constaté beaucoup de choses sur moi-même, ce que je veux, mon environnement, la vie et j’en passe… et en 2021, j’ai posé des actions concrètes pour me rapprocher de mes idéaux.

Mon retour à l’école/réorientation

J’ai, en premier lieu, débuté un cours en design intérieur. C’est un cours à distance que je fais au Collège LaSalle. Si vous m’aviez dit un jour que je retournerais à l’école, je crois que je ne vous aurais pas cru! Mais je suis tellement, tellement contente de l’avoir fait. Il me reste une session au moment où j’écris ces lignes, et je peux vous dire que j’ai déjà beaucoup appris. Même si ce fût plus difficile que je le pensais, je suis vraiment fière l’avoir fait, puisque cela m’apporte un réel sentiment d’accomplissement.

Ça fait un moment que je cherche les bons mots pour vous expliquer le pourquoi du comment de ma réorientation. En toute franchise, je crois que j’avais un peu peur de vous l’avouer pour ne pas vous décevoir (et peut-être aussi ne pas me décevoir…?). Ça a été difficile pour moi d’accepter que la carrière sur les médias sociaux que j’avais mis tellement de temps à bâtir ne me convenait plus. Mais aujourd’hui, je comprends que c’est normal et sain d’évoluer et d’avoir d’autres objectifs et priorités en vieillissant. On va se le dire, les médias sociaux ont bien changé depuis 2011 et c’est correct comme ça… mais je ne m’y retrouve plus autant qu’avant. Il y a une chose qui ne change pas par contre, et c’est la reconnaissance que j’ai d’avoir une communauté bienveillante, intelligente et fidèle avec moi! C’est précieux et sachez que même si la vie prend un tournant pour moi, vous n’en demeurez pas moins important.e.s et je me trouverai toujours chanceuse pour la place que vous m’avez permis d’avoir dans votre vie.

YouTube

Cela m’amène à vous annoncer officiellement que je tourne la page sur YouTube. Ce n’est pas sans pincement au coeur que vous dis ça! J’en ai parlé brièvement sur Instagram car vous étiez nombreuses à me demander où étaient passés mes vlogs. Même si je sais que je ne dois pas d’explications à personne, ce serait mal me connaître de penser que je partirais comme ça, sans rien dire. Vous êtes une partie importante de ma vie (presque la moitié de ma vie!) et je tiens à vous dire que ce ne fût pas une décision facile. Je l’ai fait pour ma paix d’esprit et afin de me permettre de passer à autre chose. Vous savez que j’ai souffert d’anxiété ces dernières années et quelque chose qui ‘‘trigger’‘ mon anxiété, c’est malheureusement les médias sociaux et YouTube. Ça me rendait profondément mal à l’aise d’avoir autant de contenu de ma vie personnelle en ligne. Je ne regrette rien de ce que j’ai partagé avec vous, car je l’ai toujours fait pour les bonnes raisons et que j’en avais envie… mais maintenant, je me sens moins  »safe ». Je me suis rendue compte que, même si 98% des gens qui me suivent sont respectueux, on ne sait jamais vraiment qui regarde. Il y a mille et une raisons qui motivent mon  »départ », mais c’est ce que je me sens à l’aise de partager dans le moment. Cela dit, je crois que j’aimerai toujours faire des vidéos où je partage tout et n’importe quoi avec vous. C’est pourquoi je suis présentement en train de voir comment je peux continuer à le faire tout en respectant mes limites.

On regarde en avant!

Merci et bravo à celles et ceux qui ont lu jusqu’ici! Pour terminer sur une note plus légère, j’avais envie de vous partager mes projets et envies pour l’année à venir. Car même si une porte se ferme, il y en a une *ou plusieurs* qui s’ouvre(nt) et ça c’est excitant!

Premièrement, je ne peux m’empêcher d’avoir hâte à l’été. J’avais des cours l’été dernier et je n’ai pratiquement rien fait d’autre que travailler. J’ai donc très hâte de simplement profiter de l’été en douceur avec mes filles, d’aller en camping avec notre roulotte dans laquelle on a mis tant d’amour. Je termine mon cours en avril (!!!), tout juste comme j’aurai 30 ans (!!!!!!). Je sais que ce n’est qu’un chiffre, mais je le vois vraiment comme une étape. En terminant l’école, j’aurai plus de temps libre pour pouvoir focusser sur les projets que je veux bâtir grâce à mon cours de design. Je compte bien vous amener là-dedans d’ailleurs. Je vous invite à continuer de me suivre ici @alexandralarouche et là @comme_cheznous pour ne rien manquer. Je dois avouer que je suis plutôt excitée devant le fait de devoir réapprendre à utiliser mes plateformes maintenant que je ne serai plus créatrice de contenu à temps plein. Vous êtes d’ailleurs nombreuses à m’avoir demandé si je prenais des clientes en design, mais je préfère attendre de terminer mon cours pour pouvoir être 100% dispose et bien vous servir. D’ici-là, je veux, entre autres, retravailler mon blog qui sera bientôt mis à jour. J’aime beaucoup écrire; je trouve ça très libérateur et souvent plus doux comme plateforme. J’ai pris goût aux « reels » sur Instagram dans les dernières semaines et j’aimerais les exploiter davantage. Ceci étant dit, je ne suis pas encore rendue au stade d’être sur TikTok 👵🏻

Pour conclure

Je veux terminer en vous disant 2 choses: je vais bien et merci. Ma présence plus ou moins fréquente sur les médias sociaux et ces récents aveux peuvent sembler un peu dramatiques, mais je vous promets que ça va bien. Le changement, c’est parfois difficile, mais souvent nécessaire. Je suis excitée et optimiste pour la suite des choses et je dois avouer que de vous avoir écrit ces lignes aujourd’hui me libère d’un poids; j’ai encore plus l’impression de pouvoir regarder en avant avec vous. Si vous êtes vous aussi dans un changement de carrière ou dans une phase de brouillard et de questionnements, j’ai envie de vous dire que vous y verrez bientôt clair et que ça va bien aller. Merci de me suivre dans toutes ces étapes de ma vie, sans attentes et jugements; c’est précieux et je ne le prendrai jamais pour acquis.

Bonne année 2022 à tou.te.s! Je vous souhaite de la paix d’esprit, de la douceur, de la lumière où il en faut et de l’amour en abondance. Ah! Et j’oubliais, la SANTÉ!

Alex

Produits de soins du visage abordables favoris

Ce n’est pas un secret pour personne, j’ai une petite passion pour les soins de la peau. C’est sûrement car, depuis mon très jeune âge, je dois jongler avec l’acné. Tu peux d’ailleurs lire mon parcours avec celle-ci juste ici. Des produits, j’en ai testés! Après plusieurs années à essayer tous les produits sur le marché, j’ai découvert que « less is more ». Comme j’avais de l’acné, j’y allais toujours avec des produits étant conçus pour l’acné, mais c’était trop fort pour ma pauvre peau sensible. Depuis que j’utilise des produits plus doux, ma peau me remercie grandement.

Qu’est-ce que j’utilise pour ma peau? C’est l’une des questions qui reviennent le plus souvent dans mes messages. J’ai envie de partager avec vous aujourd’hui, mes produits préférés abordables, ceux que l’on retrouve facilement en pharmacie et qui ne coûtent pas la peau des fesses. Je suis tout à fait coupable de payer trop cher pour mes produits de soins de la peau, mais ce serait vous mentir que de vous dire qu’il n’y en a pas des moins chers qui font le travail.

Lotion hydratante pour le visage de CeraVe

Comme beaucoup de gens cette année je crois, j’ai découvert la gamme CeraVe et wow, je suis fan. C’est mon frère qui m’a fait connaître la lotion pour le visage pour peaux mixtes/grasses et je dois dire qu’elle frôle drôlement la perfection dans mon livre à moi. Légère, sans parfum (YES!), emballage pratique et sanitaire (je n’aime pas quand les crèmes viennent dans un pot et qu’on doive y mettre ses doigts, jour après jour). Je prends la version  »PM » (de nuit) car elle ne contient pas de protection solaire. Je peux donc l’utiliser matin et soir, en prenant soin d’ajouter, de jour, un écran solaire à ma routine afin de protéger mon visage du soleil.

Nettoyant Cream-to-foam de CeraVe

Suite à cela, j’ai eu envie d’explorer davantage la gamme CeraVe et je me suis tournée vers le nettoyant Cream-to-foam. Il est tout indiqué pour les peaux normales à sèches, mais si vous voulez mon humble avis, il ne faut pas trop se fier à ces titres-là. Les produits pour les peaux sèches sont souvent plus doux, donc parfaits pour les peaux sensibles. Et effectivement, ce nettoyant est tout doux mais il nettoie super bien les saletés, l’excès de sébum et le maquillage (même le mascara). La bouteille est 20 $ environ, mais elle contient beaucoup de produit et on a seulement besoin d’une pompe pour effectuer un beau nettoyage.

Gel-crème Hydractive de Marcelle

Je ne pourrais pas faire un article de soins abordables sans vous parler de ma crème tant aimée de chez Marcelle, la Hydractive. Cette crème pour le visage est composée d’ingrédients à 90% naturels, c’est un produit d’ici fait avec de l’eau de glaciers Canadiens. Quand même cool! J’adore sa texture gel-crème toute en légèreté, qui pénètre rapidement dans la peau et qui est sans fragrance. Encore une fois, je n’utilise pas la version pour peaux grasses, j’aime celle dite pour peaux sèches. Elle n’est pas lourde pour autant mais elle hydrate bien. Ce que j’ai découvert avec le temps, c’est que « acné » n’égale pas toujours « peau grasse »; en fait, ma peau n’est pas si huileuse que ça. Elle est plutôt normale à mixte, mais lorsque je ne l’hydrate pas assez ou que j’utilise des produits trop irritants, elle devient grasse. Bref, ce gel-crème de Marcelle est parfait pour les peaux sensibles, je l’ai racheté maintes et maintes fois.

Nettoyant en gel ultra doux de Marcelle

Voici l’un des premiers nettoyants vers lesquels je me suis tournée dans mon virage aux produits doux. Il est, comme son nom l’indique, ultra doux. Comme j’aime le dire à mes amies lorsque je leur recommande des produits doux pour la peau, ce ne sont pas les produits les plus « wow ». Ils n’ont pas d’odeur, de colorants ou de granules à l’intérieur, ils font simplement ce qu’ils doivent faire, sans artifices. Il y a aussi une version non moussante/en crème de ce nettoyant, mais je préfère celui-ci. Je trouve, par contre, que le nettoyant de la gamme CeraVe démaquille mieux que celui de Marcelle.

Eau micellaire de Garnier

Voilà un produit que j’ai racheté au moins cinq fois. Il y a plusieurs versions de cette eau micellaire mais je prends toujours celle pour peau sensible, sans parfum, etc. J’imagine que vous commencez à comprendre ce que j’aime. Elle démaquille bien sans irriter ni assécher ma peau. Elle fait vraiment le travail et pour le prix, c’est dur à battre!

Nettoyant moussant de Clean & Clear

Ce n’est pas un nettoyant que je conseillerais aux peaux sensibles, puisque les produits Clean & Clear ne sont généralement pas les plus doux. C’est le seul produit de cette gamme que j’aime, j’ai passé à travers énormément de bouteilles il y a quelques années; vous vous en souviendrez peut-être si vous me suiviez à l’époque. Ce nettoyant moussant est surprenant! C’est une mousse qui déloge vraiment bien le maquillage, même le plus tenace. 10/10 pour l’effet de fraîcheur après.

Nouvelle gamme à l’avoine d’Aveeno

Je termine en vous partageant une gamme de produits que j’aimerais tester prochainement. J’entends beaucoup de bonnes choses à propos des produits Calm+Restore d’Aveeno. Les avez-vous essayés?

Les liens dans cet article sont affiliés, ce qui signifie que je fais une petite commission sur les ventes de chaque produit. Toutefois, ça ne change rien du tout de votre côté. Merci de me soutenir!

Favoris de la semaine

Bonjour tout le monde! Très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour partager avec vous mes coups de coeur de la semaine.

  1. Soins de la peau CeraVe.

Plus particulièrement ces deux produits-là. J’ai acheté la lotion hydratante *lien affilié* sous les bons conseils de mon frère (Oui, oui! On prend ça au sérieux, les soins de la peau dans notre famille #acné) et je dois dire que je l’adore. Premièrement, elle est sans parfum, yé! À mon avis, les fragrances n’ont pas leur place dans les produits pour le visage. Elle est légère donc parfaite pour ma peau mixte. C’est écrit « PM » (de nuit) sur l’emballage puisqu’il n’y a pas de FPS à l’intérieur, donc c’est important de mettre une protection solaire après. Point bonus pour le format; j’aime que ce soit une pompe et non un pot, c’est plus hygiénique.

J’ai également acheté le nettoyant Cream-to-foam il y a environ 2 semaines chez Jean Coutu et j’ai eu un gros coup de coeur. J’essaye toujours d’y aller pour des produits le plus doux possible puisque souvent, les produits pour la peau grasse/mixte sont trop asséchants pour moi. Ce nettoyant frôle drôlement la perfection. Il est moussant, mais crémeux comme son nom l’indique. Il démaquille et nettoie la peau en profondeur sans l’irriter. J’ai seulement besoin de l’équivalent d’une pompe de produit et la bouteille est assez grosse donc il va durer longtemps.

2. Collier de la collection Alex X Ken & Jame

Cela va de soi me direz-vous mais oui, j’adore le collier que j’ai eu la chance de développer avec la compagnie québécoise Ken & Jame. Je le porte tous les jours, il va avec tout. C’est en or vermeil (mais il est aussi disponible en argent) alors il est d’une très bonne qualité.

3. Sour Cran

Un nouveau produit de la marque Patience Fruit & Co, des canneberges séchées aux arômes naturels de fruits pour leur donner un goût de bonbons très surettes. Je suis accro! J’adore tout ce qui est acidulé, et plus ça l’est, mieux c’est! C’est un changement intéressant aux bonbons plus traditionnels. Ma saveur préférée? Celle aux pêches!

Photo: Patience Fruit & Co

4. Leggings de la marque Oraki

J’ai découvert ces leggings cet été, grâce à une amie. À dire vrai, je ne les avais pas vraiment mis à l’épreuve jusqu’à tout récemment puisque je ne faisais pas d’activité physique. Mais depuis janvier, j’essaye de m’entraîner quelques fois par semaine et je dois dire que ces leggings sont parfaits pour ça! Ils tiennent bien en place et offrent un effet de fermeté vraiment agréable. Les vêtements Oraki sont faits ici avec des matériaux 100% recyclés dont des bouteilles de plastique, on aime!

Photo: Instagram Oraki

5. Ensemble 3 morceaux pour petit glouton de Bulle

J’ai la chance d’être amie avec Valérie, la femme et entrepreneuse incroyable derrière Bulle. Elle m’a gentiment offert leur plus récente nouveauté: l’ensemble de vaisselle pour bébé. Ce sera certainement mis à bon usage chez nous! J’aime beaucoup le fait que tout soit ultra facile à nettoyer, et qu’il y ait une ventouse en-dessous de l’assiette. Les morceaux vont tous au lave-vaisselle et au micro-ondes, et sont faits à 100% de silicone alimentaire. J’ai un code promo pour vous qui vous donne 15% de rabais: ALEXANDRA15

Voilà pour cette semaine! Merci de votre temps, on se retrouve bientôt!

Alexandra

Bye 2020, bonjour 2021!

2020 est (enfin) derrière nous! Aujourd’hui, j’ai envie de faire avec vous une genre de rétrospective de l’année qui se termine et aussi de vous parler de mes résolutions pour 2021. Je sais que c’est cliché, mais j’aime le sentiment de nouveau départ qu’amène une nouvelle année. J’aime en profiter pour noter des objectifs personnels, professionnels et relationnels. Je les consulte quand j’ai besoin de me sentir recentrée au courant de l’année.

Les résolutions

Je ne vois pas les résolutions comme quelque chose que je dois réaliser à tout prix. Je vois plutôt cela comme quelque chose sur quoi je peux garder le focus, et qui m’aide à prendre des décisions au quotidien dans le sens de ce que je désire accomplir à plus ou moins long terme. J’ai mis la barre haute pour 2021, je l’avoue. Peut-être que c’est parce que 2020 a été plutôt décevante et difficile de mon côté.

Retour sur 2020

La première partie de l’année s’est bien passée, j’avais un bon moral et j’étais motivée. Les premiers mois après mon accouchement aussi. Ce n’est que vers mon 3e mois post-partum que je me suis mise à me sentir moins bien… sans raison particulière. Tout se déroulait bien avec les filles et j’ai la chance d’avoir un conjoint très présent. Mais je me suis mise à remettre en question plusieurs sphères de ma vie et c’était plutôt drainant. Sans vouloir m’auto-diagnostiquer, je soupçonne avoir souffert d’une bonne déprime post-partum. Je ne me sentais pas très rationnelle dans mes idées et mes sentiments. À quelques reprises, je ne me reconnaissais plus du tout. Heureusement, avec beaucoup de soutien de mon amoureux et l’oreille attentive d’une amie très chère, j’ai remonté la pente. Si vous avez écouté mon Vlogmas 2020, vous aurez remarqué que j’en parlais vaguement à quelques reprises… mais pas comme je vous en parle aujourd’hui. En effet, c’est difficile pour moi d’en parler de vive voix. Si vous ne vous sentez pas bien, n’attendez-pas, allez chercher de l’aide; c’est tellement important la santé mentale, on ne le dira jamais assez.

D’ailleurs, parlant de Vlogmas, merci beaucoup à ceux et celles qui l’ont suivi! Ça m’a fait du bien au moral de faire ce projet pour moi, pour conclure 2020. Les mots d’encouragement et de bienveillance que vous m’avez envoyés au courant du mois ont réellement été un baume sur mon coeur. À plusieurs reprises, j’ai eu la chance de voir des messages me disant que je vous changeais les idées et que mes vlogues étaient réconfortants. C’est tout un privilège d’avoir une place comme ça dans votre vie, et je vous en remercie chaleureusement.

Petites leçons de 2020…

  • Qu’il ne faut rien prendre pour acquis.
  • Aller chercher de l’aide c’est parfois difficile, mais nécessaire.
  • J’ai pris conscience (et je prends encore) conscience de mes privilèges. J’aime beaucoup me répéter cette phrase: The more you have, the more you need to give.

Petits bonheurs de 2020…

  • Un GRAND bonheur avec un grand O celui-là: ma Olivia. Une douceur, un bébé sourire dans cette année pandémique.
  • Avoir passé beaucoup de temps en famille.
  • Malgré les confrontations que m’ont apporté mes nombreux questionnements, les réponses qui en résultent m’amènent à me connaître de plus en plus en tant que personne.

Petites fiertés de 2020…

  • Avoir donné naissance en temps de pandémie.
  • Avoir pris mon courage à deux mains et mis mon orgueil de côté pour aller chercher de l’aide pour me sortir de mon brouillard post-partum.
  • Avoir fait le Vlogmas au complet et que vous en ayez fait un succès en étant fidèle au poste chaque matin de décembre.

Ce que je me souhaite pour 2021…

  • Passer plus de temps dehors et moins sur les écrans.
  • Faire de moi, ma santé mentale et physique, une priorité au quotidien.
  • Arrêter de m’en faire pour des choses qui ne se passent que dans ma tête.

Ce que j’aimerais réaliser en 2021…

  • Débuter mon cours en design d’intérieur. Eh oui, je retourne à l’école! Mais pas vraiment, c’est un cours à distance. Je me suis inscrite à un AEC cet automne que je commencerai en janvier. Je vous donnerai plus de détails bientôt là-dessus.
  • Rénover et moderniser notre fifthweel (roulotte) et pouvoir faire de petites escapades ici et là au Québec cet été en famille. (Vous pouvez suivre le projet ici @comme_cheznous)
  • Une date night, ou même peut-être un weekend d’amoureux? Oui, il s’agit d’une réalisation d’avoir du temps juste les deux avec 1) des jeunes enfants et 2) une pandémie.

Voilà, j’ai écrit cet article un peu sur un coup de tête, car j’en avais envie. Ça a prit une tournure plus profonde que ce que je croyais, mais c’est à l’image de comment j’ai vécu cette dernière année. J’ose espérer que c’est une lecture qui vous fera du bien. N’hésitez pas à partager avec moi le beau et le moins beau de 2020, et comment vous voyez l’année à venir. Je suis curieuse de vous lire.

Merci d’être là, on se retrouve bientôt.

Alex

Favoris du moment #3

Très heureuse de vous retrouver aujourd’hui pour vous jaser de mes coups de coeur du moment. Sans plus attendre, les voici!

1. Chandail gaufré AE

Je dois vous l’avouer, je crois que j’ai trouvé un remplaçant à mon bien aimé Summer sweater de chez Aerie, le Waffle Oversized Crew Sweater. Je suis fan des tissus gaufrés. Pour moi, c’est le summum du confort. Je me suis récemment procuré celui dans la couleur Heather Grey et… j’en veux d’autres! Il est super doux et parfait pour toutes les occasions.

2. Jeans Ne(x)t Level Jogging de Aerie

Depuis que j’ai accouché en mai dernier, j’ai de la difficulté à me trouver une bonne paire de jeans. Mes jeans pré-grossesse me font encore mais comment je vous dirais bien ça… Ce n’est pas comme avant. J’ai essayé, un peu sur un coup de tête, le modèle de Ne(x)t Level Jogging de Aerie et c’est parfait pour mes besoins. Premièrement, elles sont confortables et je ne me sens pas emprisonnée. Je suis assez curvy au niveau des cuisses et des fesses et ce modèle épouse mes courbes juste comme il faut en plus d’être extensible.

3. Manteau d’hiver Gotham de North Face

Je ne sais pas pour vous, mais moi, il y a quelque chose que je trouve de très excitant dans le fait de se procurer un nouveau manteau d’hiver. Même si je ne suis plus capable de le porter rendu en mars, j’ai toujours hâte de le sortir de la garde-robe en octobre. Je me suis récemment procuré le modèle Gotham de North Face. Je l’adore. J’ai l’habitude de prendre mes manteaux noirs mais je suis tombée sous le charme de cette couleur bois de rose. Il est simple, confo, léger et chaud.

4. Mascara Eye Opening Vegan de Lise Watier

J’ai reçu ce mascara cet été pour le tester et après quelques semaines d’usage je vous confirme qu’il est génial! C’est le plus récent mascara chez Lise Watier. Il est végan, enrichi de quinoa noir et de vitamine e. Il allonge beaucoup en plus d’offrir du volume. Il ne coule pas et ce n’est pas nécessaire d’en mettre plusieurs couches pour qu’on voit un beau résultat. C’est définitivement le meilleur mascara clean beauty que j’ai essayé jusqu’à présent. Dispo dans plusieurs pharmacies et juste ici.

photo @lisewatier

5. La nouvelle gamme pour peaux sensibles Fleurs Blanches et lavande de Maison Lavande

Mon amour pour les produits de la Maison Lavande n’est plus à prouver. Depuis mon premier bain de poudre lactée, je suis conquise. Tout dernièrement, la famille a lancée une nouvelle gamme de soins pour peaux sensibles; Fleurs Blanches et lavande comprennent un masque apaisant et un gel-crème pour le visage, ainsi qu’un nouveau gel nettoyant. Je la teste depuis presque 2 semaines maintenant et jusqu’à présent, je suis très agréablement surprise. J’aime les 3 items. Le nettoyant moussant est tout doux mais efficace. Le masque est réellement apaisant et très agréable à utiliser. Ma peau était calmée dès le premier usage. Mon coup de coeur parmi les 3 produit va au gel-crème hydratant pour le visage. C’est la texture parfaite pour moi et en plus, ça sent bon la lavande. J’aime aussi qu’il soit dans un tube, c’est plus hygiénique.

photo @maisonlavande

6. La boîte à breloques Ken & Jame

J’adore tout ce qui est breloques! Les petits bijoux personnalisables, ça me parle. La marque Québécoise Ken & Jame a récemment lancé le concept de la boite à breloques. On choisit les anneaux de notre choix (or ou argent) et on peut ensuite choisir parmi différentes breloques à notre goût. J’aime particulièrement porter la breloque plaque martelé or. Je les portent pratiquement tous les jours et elles sont encore en parfait état! J’ai également un code pour vous qui vous offre 20% de rabais (Alexandra20).

Voilà! J’espère que vous aurez fait de belles découvertes à travers mes plus récents coup de coeur. Merci d’être passé, à bientôt!

Certains liens sont des liens affiliés.

Alex

Poussette pour 2?

Pratiquement chaque fois que je montre ma poussette sur Instagram, je reçois des questions et c’est ce qui m’inspire cet article aujourd’hui. Comme vous le savez peut-être, j’aime beaucoup les poussettes et clairement, je ne suis pas la seule. Confession: avant même d’être enceinte, je les  »zieutais » en cachette. J’imagine que c’est un peu gênant que je vous dise ça, mais bon! C’est l’une des premières choses que j’ai achetée au début de ma première grossesse en 2018.

J’ai premièrement craqué pour la populaire Uppa Baby Vista. J’aimais (et je continue d’aimer) beaucoup le look, et c’est une très bonne poussette. Pourquoi ai-je changé pour une Bugaboo Donkey Duo, alors? C’est ce que je vous laisse découvrir en lisant les arguments pour et contre des deux modèles.

La Uppa Baby Vista

Les plus:

  • Elle est superbe, qu’on se le dise.
  • Elle est disponible dans plusieurs couleurs toutes aussi belles les unes que les autres.
  • Le panier de rangement est énorme! On peut en mettre des choses là-dessous!
  • Elle roule bien et elle passe partout, quoique large (pour avoir comparé avec les modèles de poussettes de mes amies).
  • Le landau pour le stade bébé naissant est très bien fait. Il est solide et il a l’air confortable.
  • La poussette est très facile à plier et ranger.
  • C’est très facile d’enlever et de mettre les sièges et accessoires.
  • Si on le désire, il y a un modèle de coquille qui vient avec le système et donc, pas besoin d’adaptateur.

Les moins:

  • Le cuir au niveau du guidon a tendance à se déplacer et à glisser vers le bas. C’est purement esthétique, mais je trouve ça dommage. Surtout que, pour ma part, la poussette n’a réellement pas été mise à rude épreuve, puisque Novalie n’était pas une grande fan des balades.
  • La base en aluminium s’égratigne rapidement.
  • La coquille Mesa, qui vient avec le système, est de bonne qualité, mais elle est très lourde.

Bon, jusque là, rien qui mérite qu’on s’en départisse. C’est au moment de s’en servir en  »double » que ça se gâche. Ce modèle de poussette permet de disposer de deux sièges l’un en arrière de l’autre. Je sais que plusieurs personnes l’aiment de cette façon mais nous, on a trouvé qu’elle se conduisait mal avec les deux sièges. Elle se pousse plus difficilement surtout à une main et elle est instable, comme si elle pouvait basculer à tout moment. J’ai trouvé que le siège du bas était trop bas aussi. Novalie est petite et il me semble qu’elle n’avait déjà pas beaucoup de place pour ses petites jambes.

Verdict de la Uppa Baby Vista

Je dirais que c’est une super poussette, mais pas en version double. Ce n’est que mon avis par exemple. Je sais que plusieurs mamans préfèrent les poussettes avec les sièges l’un en arrière de l’autre mais pour nous, c’est non.

C’est pourquoi j’ai opté pour la Bugaboo Donkey Duo.

Avant d’acheter ma Uppa Baby Vista, j’étais hésitante entre ces deux modèles. Je tiens à préciser que je ne savais pas que je voulais avoir des bébés rapprochés à ce moment. Sinon, j’aurais probablement opté pour la Donkey en partant.

La Bugaboo Donkey Duo

C’est une poussette double avec les sièges côte-à-côte. Je me souviens d’avoir fait un sondage sur Instagram et beaucoup de gens me disaient de ne pas prendre côte-à-côte puisque ça ne passe pas dans les portes et dans les magasins. Maintenant que je l’ai depuis quelques mois, je vous laisse découvrir ce que j’en pense…

Les plus:

  • Les sièges sont un à côté de l’autre. Pour moi, c’est un gros plus. J’adore avoir mes filles côte-à-côte et Novalie aime beaucoup ça aussi je crois.
  • Contrairement à ce qu’on pourrait penser, ça passe partout! Cependant, je crois que ça dépend de votre mode de vie. Pour ce qui est des magasins… eh bien, on n’y va pas (#COVID)! Je demeure dans un village où il n’y a aucun commerce à distance de marche donc ma poussette, je m’en sers plus pour aller marcher dans mon quartier qu’autre chose. Par contre, c’est arrivé à quelques reprises que nous soyons allés en ville et toutes les fois, elle passait partout, dans toutes les portes.
  • Elle roule comme dans du beurre! Sincèrement, c’est ce qui m’a le plus marqué. La Vista roule aussi très bien mais la Bugaboo, c’est une coche au-dessus (j’ai bien hâte de voir comment elle se comportera l’hiver, dans la neige; à suivre!).
  • Plus souvent qu’autrement, j’ai les deux filles dedans et je peux la manoeuvrer aisément à une main, c’est stable et ça ne semble jamais lourd.
  • J’aime beaucoup le panier lorsque je m’en sers version solo.
  • Je trouve que c’est facile de passer du mode solo au mode duo.
  • Finalement, j’aime le concept de Bugaboo où on peut changer chacune des pièces individuellement.

Les moins:

  • Le panier de rangement du dessous est quand même petit. Par contre, si on est en mode solo, le petit panier à côté du siège est vraiment le fun.
  • Peut-être que c’est parce que je suis moins habituée, mais je trouve ça plus difficile de la plier. Il me semble que c’est moins instinctif que pour la Vista.
  • C’est moins facile aussi d’y clipper les sièges. Je ne dirais pas que c’est compliqué mais avec la Vista, ça se faisait tout seul.
  • Une fois pliée, la Bugaboo prend beaucoup de place dans le coffre de la voiture.

Mais alors, pourquoi j’ai changé?

Parce que je voulais une poussette double et je ne trouvais pas la Vista pratique de cette façon. C’est aussi simple que ça. J’ai saisi l’occasion de vous parler de ce que j’ai préféré et moins aimé pour chacun de modèles. J’espère que cela aura pu vous éclairer et vous aider dans votre processus d’achat. Je serais curieuse de vous entendre, quelle est votre modèle de poussette?

Merci pour votre confiance!

Alex

Essentiels pour nouveau-né

Comme vous le savez peut-être, je viens d’accoucher de ma deuxième fille en mai dernier. Ce qui lui fait maintenant 4 mois. On sort tout juste du stade nouveau-né (dis-je avec la babine qui tremble un peu #çavatropvite) et avec l’aide de Sam, mon conjoint, j’ai noté les items qui ont été particulièrement pratiques, voir essentiels pour nous durant les derniers mois.

Pas besoin de beaucoup

J’ai envie de commencer en vous disant qu’un nouveau bébé tout frais, ça n’a pas besoin de grand chose. Il a besoin de vêtements, de couches et de quoi se nourrir. Le reste, je pense que ce sont des préférences personnelles. Je vous partage donc les petits extras, disons cela comme ça, qui ont rendu cette période déboussolante plus confortable.

L’hygiène

Je vous épargne les couches, le berceau, les vêtements, le siège pour la voiture, etc… c’est-à-dire les items de base que vous avez déjà certainement sur votre liste. Ceci étant dit, côté hygiène, j’ai mes préférences, vous me connaissez. J’aime utiliser des produits doux et non-parfumés pour un nouveau-né. J’ai opté pour le​ ​nettoyant mousse hypoallergénique de Gom.mee​ que j’ai beaucoup aimé. Gom.mee est une marque bien de chez nous et ce produit en particulier est sans parfum, sans lanoline, sans parabène, sans colorant, sans huiles essentielles, sans phtalates. Juste du doux! Pour les changements de couches maintenant, je suis une grande fan​ ​du liniment.​ C’est une huile crémeuse nettoyante qui hydrate et prévient les irritations. J’en mets l’équivalent d’une pièce de 10 sous sur ma lingette et je nettoie comme je le ferais. Je trouve que ça enlève bien les odeurs et… tout ce qui peut se retrouver dans une couche quoi! Encore une fois, c’est un produit naturel, d’ici, et qui dure très longtemps. J’en utilise depuis la naissance de Novalie, ma première fille et je n’ai que très peu de fois eu besoin de traiter des irritations.

Le sommeil

Ahhhh le sommeil de bébé, quel sujet fascinant. On voudrait tellement LE truc qui fait que notre bébé dorme bien et longtemps. Je ne l’ai toujours pas trouvé! Cependant, vous savez que je suis une fan du populaire​ ​Snuggle Me. C’est un coussin qui fait un effet cocon pour le bébé. Novalie a été fan dès la naissance de son effet enveloppant et pour Olivia, je vous avoue qu’elle commence tout juste à l’apprécier. On s’en sert pour les siestes. Une découverte que j’ai fait pendant ma grossesse: le​ ​maillot d’emmaillotage Love to Dream.​ Je n’avais entendu que de bons commentaires et j’ai eu envie de lui donner un essai. Olivia est FAN. Contrairement à sa soeur, elle adore être emmaillotée. C’est la seule façon qu’elle dort longtemps. J’aime qu’il n’y a pas de risque que ça se défasse (contrairement à une couverture), et qu’elle puisse tout de même bouger ses petits bras. Je termine avec un classique je dirais,​ ​les mousselines de bambou. Des doudous incroyablement douces et légères. J’en ai un peu partout… dans l’auto, dans la chambre, dans le salon. Parfaite pour un petit bébé d’été!

Alimentation

Je n’ai pas beaucoup de recommandations à vous faire à ce niveau puisque j’ai la chance d’allaiter ma fille et que ça se passe bien. Étrangement, je ne suis pas une fan des coussins d’allaitement. Vous savez par contre, comme j’aime mon Haakaa pour récolter doucement le lait qui s’écoule du sein duquel on n’allaite pas. J’ai environ une centaine de sacs de lait au congélateur et c’est tout grâce à mon Haakaa! J’aime aussi avoir​ des petites​ ​débarbouillettes​ un peu partout pour les régurgitations qui surviennent à tout moment.

Les petits plus

J’aime beaucoup avoir​ ​une serviette de bain​ spécialement pour bébé et jeune enfant. Elles sont particulièrement douces, d’une bonne taille et elles ont un genre de petite capuche pour bien habiller la tête à la sortie du bain.

Les premiers mois, je trouve qu’il n’y a rien de plus pratique qu’un pyjama. C’est un seul morceau, bébé est au chaud et il semble très confortable. J’aime beaucoup ceux de chez l’Aubainerie ou ceux de chez Gap, qui, malgré les multiples lavages, restent très beaux.

Pour celles qui suivent mes vlogues, vous vous souvenez peut-être que j’avais fait un panier​ avec tout ce que ça prend pour changer une couche (couches, lingettes, lotion, coupe-ongles, etc). Ce n’est pas essentiel, mais j’ai trouvé ça très pratique, surtout la nuit. Olivia dort dans notre chambre et j’ai passé pas mal de temps avec elle, au lit, donc c’est bien d’avoir tout ça à portée de main, réunis dans un même endroit.

Divertissement

Chaise vibrante, tapis d’éveil, balançoire… Chaque bébé aura ses préférences. L’idéal serait d’emprunter à quelqu’un de notre entourage pour tester avant d’acheter. Mes deux filles n’ont pas apprécié la balançoire. Novalie a adoré la chaise vibrante mais Olivia pas du tout; elle n’aime que son tapis d’éveil. J’ai un tapis du IKEA qu’on aime beaucoup, mais ils ne le tiennent plus en stock malheureusement.

Voilà donc les items qui ont beaucoup servi et pour la plupart, qui servent encore pour notre petite fille. J’espère ne pas trop vous avoir étourdi! Je me permets un dernier petit conseil: attendez avant d’acheter. On m’a dit ça tout le long de ma première grossesse et j’ai rien voulu entendre, naturellement. Mais j’ai acheté beaucoup de choses qui ne me convenaient pas finalement ou qui ne convenaient pas à mon bébé. Pour plusieurs choses, on ne peut pas savoir avant que bébé soit là et je crois que c’est mieux d’attendre d’en avoir besoin.

Pour plus d’items pour bébés que j’aime beaucoup, je vous invite à consulter la page favoris de mon blog.

Si vous avez des questions ou que vous aimeriez des précisions sur quoi que ce soit, dites-le moi dans les commentaires.

À bientôt,

Alex

Merci à Charlotte et Charlie de collaborer avec moi pour cet article!

Mon 4e trimestre | 2e grossesse

Comme je suis heureuse de pouvoir prendre le temps d’écrire aujourd’hui! Cela m’a manqué dans les derniers mois. J’avais hâte de vous parler de mon expérience post-partum et je pense que c’est un bon sujet pour mon retour ici: le 4e trimestre.

Le 4e trimestre, c’est quoi?

J’aurais beaucoup aimé être mise au courant du 4e trimestre lors de ma première grossesse. Cette fois-ci, je me suis beaucoup plus informée sur l’après grossesse et je dois dire que ça m’a été d’une grande aide. Vous savez surement que l’on divise la grossesse en trois trimestres… Le 4e trimestre, ce sont les trois mois qui suivent l’accouchement. On parle d’une période où bébé est dans un stade d’adaptation intense (et maman aussi!) et donc, il aura besoin de beaucoup de proximité avec ses parents, son sommeil sera irrégulier, il voudra boire souvent, ses pleurs seront fréquents… Pour ne nommer que quelques états possibles. Bref, le bébé aura besoin de nous pas mal en tout temps et c’est NORMAL! Et surtout, ce n’est qu’une phase. Si je ne pouvais vous donner qu’un seul conseil sur la période post-partum, ce serait d’aller lire sur le 4e trimestre. C’est réellement ce qui a fait que j’ai bien vécu ça cette (2e) fois.

Une première expérience plus difficile

Pour être transparente avec vous, je redoutais un peu ma période post-partum. J’en ai déjà parlé un petit peu, mais j’ai trouvé ça difficile avec Novalie. Je me sentais isolée, incomprise, coupable… Il me semble que pour toutes les mamans autour (mais surtout sur IG, vive la comparaison!) de moi, c’était si facile. Le fait que mon allaitement auquel je tenais beaucoup se passe tout sauf comme je l’avais imaginé, n’a pas aidé non plus ​(Je vous parlerai d’allaitement dans un autre article).​ J’ai vraiment eu comme une claque au visage! La maternité ne se passait pas exactement tel le grand rêve que je caressais et visualisais depuis des années. Ces mois ont été assez difficiles, mais avec le support et l’amour de mon Sam, on a passé au travers, en famille. Novalie et moi avons appris à nous connaître, à s’aimer de plus en plus chaque jour. J’ai pris confiance en moi et surtout en mon rôle de maman et je ne le l’échangerais pour rien au monde.

Accueillir un deuxième bébé avec appréhension

Deux ans plus tard, j’avais la crainte de vivre le même  »choc ». Finalement, 3 mois pile après la naissance de ma 2e fille, je peux vous dire avec bonheur que mon expérience fût réellement toute autre. Je ne vous dis pas que c’est facile. Les nuits très courtes, l’allaitement, le manque de temps pour soi, c’est ​challengeant,​ mais j’ai navigué à travers ça avec beaucoup plus d’assurance et de calme. Pas toujours, mais quand même. Oui, je me suis réveillée en pleurant quelques nuits parce qu’Olivia voulait boire pour la 50e fois! Oui, j’ai pleuré parce que voulais juste aller me laver mais que non, elle avait besoin de moi. Oui, j’ai pleuré parce que je trouve ça difficile d’avoir moins de temps de qualité avec ma plus vieille… Ça, c’est réellement ce que j’ai trouvé le plus difficile, le plus crève-coeur. J’avais l’impression que je  »trahissais » Novalie. Que plus jamais je n’aurais de temps pour elle. Que plus jamais, je serais capable d’aller la border, de lui faire prendre son bain, de jouer avec elle tranquillement. Mais comme pour bien des choses dans la maternité, ce n’est qu’une phase. Les boires d’Olivia se sont tranquillement espacés (j’ai allaité aux 1h30 max tout son premier mois) et j’ai retrouvé des moments de qualité seule avec Novalie.

Ne pas s’oublier!

Parmi les choses que je trouve difficiles dans la période post-partum, il y a le fait d’avoir très peu de temps à moi. Je suis quelqu’un qui a besoin de solitude, j’ai toujours été comme ça et avec un nouveau-né, c’est assez difficile d’en avoir… surtout si tu allaites. J’adore ma fille et j’adore l’allaiter, mais par moments, je vous avoue que je rêvais de  »reprendre » mon corps juste pour quelques heures. Quelque chose qui m’aide beaucoup à rester  »sereine », c’est de prendre le temps de prendre soin de moi. On s’entend, je n’ai pas le temps pour une pédicure, un masque et un bain de deux heures, mais juste de prendre une bonne douche et de faire ma routine de soins de la peau avant de me coucher ou de me maquiller juste un petit peu le matin, ça me faisait sentir moi, ça me faisait sentir bien. Il y a quelque chose que je trouve très rassurant dans le fait de conserver une partie de la routine que j’avais avant. Avoir mes collations favorites jamais bien loin, ça aussi c’était un petit réconfort instantané!

Pour terminer avec le côté plus  »mental » du post-partum…

Quand je regarde nos 3 derniers mois, je vois du beau. Je suis fière d’avoir travaillé fort pour allaiter ma fille et que cela fasse en sorte que ce soit beaucoup plus facile qu’au départ, aujourd’hui. Je suis fière de m’être écoutée et d’avoir demandé de l’aide quand j’avais besoin de repos. Je suis fière de m’être respectée en sachant mieux quelles étaient mes limites, cette fois. Contrairement à mon premier accouchement, j’avais comme seul objectif de profiter de cette période magique et précieuse qui ne reviendra jamais. À Novalie, je me mettais beaucoup de pression pour continuer d’entretenir aussi souvent mes plateformes (YouTube, Instagram, etc). Je voulais être capable de faire tout ce que je faisais avant d’avoir un bébé. J’essayais fort, mais la vie s’est chargée de me ramener les deux pieds sur terre en me faisant comprendre que la seule chose qui comptait, c’était mon petit bébé d’amour tout neuf. Le reste, ça pouvait attendre.

Je réalise que j’ai mélangé un peu mes deux expériences post-partum ici, mais c’est que je les compare souvent. Je me surprends à vivre ça totalement différemment.

Une fin de grossesse mouvementée

Maintenant, si on revient en arrière, aux premiers jours/premières semaines, j’ai envie de vous parler des effets plus physiques du post-partum que j’ai expérimentés. Je ne sais pas jusqu’à quel point je vous l’ai partagé, mais j’ai été très inconfortable le dernier trimestre de ma grossesse. ​T’sais​, l’expression  »ne plus s’endurer » et bien c’était moi. J’étais réellement mal dans mon corps et constamment épuisée. Bref, en accouchant, c’est comme si mes symptômes désagréables de grossesse sont partis. ​Boom! ​Comme ça! J’avais mal aux aines et un peu partout, le nez constamment bouché, envie de pipi sans arrêt… Bref, tout ça est parti pratiquement dans le premier 24 hrs suivant mon accouchement. Je n’ai pas été particulièrement enflée pendant ma grossesse, mais les 5 jours après mon accouchement, ​oh la la!​ J’avais mal aux pieds tellement ils étaient enflés. L’infirmière m’a dit que c’était à cause de la péridurale (il me semble). Heureusement, rien qu’un bon massage de pieds de la part de Sam ne peut pas régler. J’ai aussi trouvé que les contractions post-accouchement ont été plus douloureuses cette fois. C’était assez intense, particulièrement lorsque j’allaitais. Encore une fois, c’est très normal puisque c’est ce qui fait que notre utérus reprend sa place et sa forme tranquillement.

Mes essentiels post-partum

J’ai envie de terminer en vous partageant quelques trucs et items que j’ai particulièrement appréciés durant mon post-partum. Premièrement, encore et toujours mon bon vieux gobelet d’eau du DAVIDsTEA. J’avais tellement soif! N’importe quel bouteille qui vous aidera à boire de l’eau plus aisément, c’est un ​must​ selon moi. À mon premier accouchement, j’ai détesté les couches pour adultes. Cette fois, c’était tout le contraire… J’en ai même manqué à l’hôpital! J’ai trouvé ça vraiment pratique de ne pas avoir à coller une énorme serviette sanitaire dans d’énormes bobettes. Toujours niveau hygiène, j’ai adoré (oui, adoré!) ma bouteille de lavement Frida Mom. J’avais apporté un long fil de téléphone en plus d’un chargeur portatif, et j’ai trouvé le chargeur très pratique, autant à l’hôpital qu’à la maison. Je passais souvent plusieurs heures assise à la même place avec bébé qui dormait sur moi, donc c’était pratique pour du divertissement non-interrompu! Niveau allaitement, j’utilise mon Haakaa depuis la 2e semaine de mon allaitement environ et j’ai maintenantune bonne petite réserve de lait au congélo. Côté  »matériel », pas besoin de grand chose pour un post-partum agréable selon moi. Des vêtements confortables, des séries à écouter en rafale, des collations, le support de votre partenaire et vous êtes en affaires! Vous pouvez aussi consulter la page favoris ici, sur mon blog, pour plus de mes items préférés.

Laissez-moi savoir si vous aimeriez que je parle, dans un vlogue ou ici, de ce que j’ai réellement utilisé dans ma valise d’hôpital. Je veux aussi éventuellement vous parler de mes essentiels pour un nouveau-né et comme je vous le disais, de l’allaitement.

Favoris de la semaine #2

  1. Compte instagram: @bouffelouche

Je pense que ce compte Instagram, c’est mon compte coup de coeur de l’année. Ce sont nos @2fillesordinaires favorites qui opèrent le tout donc déjà là, ça part bien. Comme moi, Vanessa et Christine aiment découvrir et goûter à de la bouffe originale et des combinaisons quelques fois, disons-le, discutables. J’attend chacune de leur nouvelle publication avec impatience.

2. Podcast: Infuse Magazine

J’aime beaucoup écouter des podcast en faisant des tâches dans la maison ou en me préparant le matin. Je trouve ça plus relaxant que d’écouter des vidéos où de la musique par moment. Surtout lorsque ce sont les douces voix de Sarah et Virginie du Podcast Infuse Magazine. Elles nous parle d’un paquet de sujets différents toujours en ayant comme focus de nous inspirer à vivre tranquillement et à nous écouter. Rien que du beau!

3. Recette: Tartare végé de Geneviève Everell

Ce n’est pas nouveau, je suis une fan de tout ce que Geneviève cuisine. L’autre jour, elle cuisinait en live sur Instagram, un tartare végétarien avec du concombre, des radis et du fromage halloumi entre autres. Je l’ai fait deux fois depuis et les mots me manquent pour vous dire comme c’est bon! #passionfromageàgriller

https://www.instagram.com/p/B-Z_dsBAEhW/

4. Pour minis: La nouvelle collection de la boutique Émilie Jolie

Au Québec, on est gâtés côté boutiques pour bébés. Il y a beaucoup d’artisans qui font de magnifiques choses de qualité. Parmi mes favoris, se trouvent sans contredit la boutique en ligne Émilie Jolie. Depuis que je suis enceinte de Novalie que je suis fan de ses créations. Tous les morceaux que je possèdent venant de sa boutique sont non seulement uniques mais encore en excellentes conditions. Elle vient tout récemment de lancer sa collection de printemps juste ici.

(https://www.instagram.com/boutiqueemiliejolie/)

5. Beauté: Crème pour les pieds de Maison Lavande

https://www.instagram.com/p/Bru-yDcncGN/?igshid=rg80f4vi8j3c

Enceinte de 36 semaines, je vous dirais que rien ne me fait plus plaisir à ce stade-ci qu’un bon massage de pieds. Sam est passé maître dans l’art de manoeuvrer le pied avec brio (parce qu’on ne veut pas que ça chatouille!). On arrive d’ailleurs à la fin de ce tube de crème pour les pieds à la lavande et à la menthe. Ça sent divinement bon, vous vous en doutez, en plus de bien hydrater et d’offrir une agréable sensation de fraîcheur.

Qu’est-ce que vous avez particulièrement aimé ou découvert cette semaine? 🙂